[Japon] Voyage à Shizuoka (2013)

Ça y est, le mois de février débute, ce qui signifie que mon prochain voyage au Japon approche à grand pas ! Après les review de mon périple dans la région de Shimane, voici  la découverte de la charmante ville Shizuoka. J’ai découvert Shizuoka lors de mon premier voyage au Japon en 2013. La ville se situe à 1h10 de Tokyo sur la ligne JR. La spécialité est le thé. Retour sur mon passage de cette charmante ville :
Au commencement, au petit-déjeuner, je m’était dirigé vers la boulangerie appelé « Bonheur ». J’avais pris du pain au soba, une pâte à base de lait de soja et miel, un pain à la patate douce et un melon pan (dédicace à ma Kyn adorée à l’époque ! ;D ) !
 
Le soleil était avec nous toute la journée, on se croirait en été ! J’avais visité un temple où un matsuri avait lieu. J’avais participé à stand où il fallait attraper des poissons rouges jusqu’à ce que la petite épuisette soit percée. Ce temple est dans le sanctuaire shinto : Shizuoka Sengen-jinja. En effet, le festival a eu lieu tous les 5 avril.
  

  

  

  
 

Par la suite, la visite du jardin japonais Momijiyama qui se situe sur les ruines du Château de Sumpu. Voici quelques photos en chemin vers le jardin.

  

Quand j’étais au parc de Shinjiku, j’avais été émerveillé. Mais là, c’était sublime ! La beauté du paysage est encore plus admirative. Je ne m’attendais pas du tout à ça. C’était une bonne surprise. Préparez vos yeux ébahis !

  
  
   
  
   

A l’intérieur, il y avait une maison de thé. J’avais pu déguster deux types de thé. Le premier est le thé gyokuro (Gyokuro signifie la rosée de Jade). On nous servait le thé dans un bol couvert. Voici le principe :  Mettre de l’eau chaude dans le bol à thé et le laisser reposer une minute (avec l’aide du sablier). Après pour le deuxième verre de thé, laisser reposer une demie minute. Pour le reste, il n’est plus utile de laisser reposer. Le thé est accompagné avec deux petits gâteaux au yuzu. Le deuxième thé que j’ai bu est le thé houjicha, un thé grillé.

  

Après la vue magnifique du jardin et la bonne dégustation de thé, je me dirigeais vers l’immeuble de la préfecture de Shizuoka afin d’accéder au panorama de la ville au 21ème étage. Du haut de l’immeuble, on pouvait voir le mont Fuji. On était passé par un joli parc et les murs restants d’un château pour aller voir la vue.

Après la jolie vue, retour dans la rue des stands. J’avais mangé des takoyaki (boulettes de pieuvres), des ichigo ame (bonbons à la fraise). On trouvait aussi un stand où on fait des patates au beurre (bonjour les calories !). J’avais mangé aussi un poisson (en gâteau) gavé de glace, fraise et chantilly ! Miam !
Dans la ville, devant un magasin de thé, , trois moines donnaient du thé pour fêter la naissance du Bouddha. Après avoir bu du thé, je verse du thé sur la tête du Bouddha pour la célébration. On dit qu’à sa naissance, il savait déjà marcher et parler. Il pointerait le doigt vers haut indiquant qu’il est le ciel et la terre,…
Le vendeur du magasin de thé nous avait donné, après achat, des effigies des étiquettes utilisées pour envoyer du thé à l’étranger il y a des siècles.
La ville de Shizuoka n’est pas forcément touristique, absolument à voir dans les guides,  mais je la trouvais très charmante. Si le planning me le permettra, je serai ravi d’y retourner d’autant plus que c’est seulement à un peu plus d’une heure de Tokyo.  Shizuoka, à nos retrouvailles, dans peu de temps, peut-être !

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s