[Anime] Saint Seiya Soul of Gold

 Saint Seiya, plus connu sous le nom des chevaliers du Zodiaque, a bercé mon enfance à l’époque du club Dorothée. Après Saint Seiya Omega  et le récent film décevant Saint Seiya : le sanctuaire, Saint Seiya Soul of Gold a t-il relevé le niveau de la saga ?

saint seiya soul of gold

Voici le pitch de l’anime : Les Chevaliers d’Or ressuscitent dans les glaces éternelles du Royaume d’Asgard sous forme d’Einherjar, supposément par volonté d’Odin. La princesse Hilda, qui est tombée gravement malade, a laissé sa place à un nouvel envoyé d’Odin, Andreas Lise, qui s’est entouré de sept nouveaux guerriers divins et a fait ressusciter Yggdrasil, ce qui est théoriquement interdit à Asgard. Hilda charge alors une de ses servantes, Lyfia, de destituer Andreas. Cette dernière rencontre Aiolia en prison et le convainc de l’aider dans sa tâche. Aiolos, apparu en vision à son frère Aiolia, lui ordonne, ainsi qu’aux autres Chevaliers d’Or, d’avancer jusqu’à l’Yggdrasil pour comprendre la raison de leur résurrection.

Comme nous pouvons voir dans le synopsis, la série réunit deux ingrédients très appréciés par les fans : les chevaliers d’or et l’arc Asgard, créé uniquement dans l’anime. Au niveau chronologique, on se situe juste après le sacrifice de ces chevaliers pour ouvrir la voie dans le mur des Lamentations durant la bataille d’Hadès. Malgré quelques incohérences du passé (avec la mort du chevalier du Taureau lors de la bataille d’Asgard), l’histoire tient la route par rapport à la bataille des chevaliers de bronze à Elysion.

Le travail du regretté character Designer Shingo Araki manque à cet anime. La musique n’est pas marquante comme l’a été avec celle de Seiji Yokoyama. Les guerriers d’Asgard actuels sont moins charismatiques. De plus, je trouve que treize épisodes sont trop courts pour développer certains les personnages.

Cependant, j’apprécie beaucoup le générique qui est la même que celui de l’arc Asgard de la série mère (Soldier Dream, je ne me lasse pas de l’écouter), et les armures divines des chevaliers d’or sont classes.  D’ailleurs, à ce sujet, l’explication de la possibilité de passer en armure divine – God Cloth – m’a fait un peu rire. Pour résumer, il n’ y a pas que le sang d’Athéna permettant à une armure d’évoluer en God Cloth. Ses larmes fonctionnent aussi. Du coup, on peut penser qu’elle éternue ou postillonne, ça marche aussi.

Deathmask et Aphrodite sont enfin mis en valeur et ne sont pas, pour la iénième fois, les traites. Dommage qu’on retrouve encore Camus du côté ennemi pour une excuse plus ou moins bidon. Le mystère de Lyfia nous tient à l’haleine jusqu’à la fin.

Pour conclure, malgré quelques défauts, Saint Seiya Soul of Gold est agréable à suivre. Il est plus appréciable que Saint Seiya Omega et le dernier  film.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s